Accès rapide au chapitre :
01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

 

La première Epître de S. Jean, Apôtre.



1 Jean 1

CE qui eftoit dés le commencement, ce que nous avons ouï, ce que nous avons veu de nos propres yeux, ce que nous avons contemplé, & que nos propres mains ont touché, de la Parole

de vie :

2 (Car la vie a efté manifeftée, & nous l'avons veuë, & nous auffi le témoignons, & vous annonçons la vie eternelle, laquelle eftoit avec le Pere, & qui nous a efté manifeftée.)

3 Cela donc que nous avons veu & ouï, nous vous l'annonçons : afin que vous ayez communion avec nous, & que noftre communion foit avec le Pere, & avec fon Fils Jefus Chrift.

4 Et nous vous efcrivons ces chofes, afin que voftre joye foit accomplie.

5 Or c'eft ici la promeffe que nous avons oüie de lui, & que nous vous annonçons, c'eft que Dieu eft lumiere, & qu'en lui il n'y a tenebres quelconques.

6 Si nous difons que nous avons communion avec lui, & nous cheminons en tenebres, nous mentons, & ne nous portons point en verité.

7 Mais fi nous cheminons en lumiere, comme il eft en lumiere, nous avons communion l'un avec l'autre, & le fang de fon Fils Jefus Chrift nous purifie de tout peché.

8 Si nous difons que nous n'avons point de peché, nous nous feduifons nous mefme, & il n'y a point de verité en nous.

9 Si nous confeffons nos pechez, il eft fidele & jufte pour nous pardonner nos pechez, & nous nettoyer de toute iniquité.

I0 Si nous difons que nous n'avons point peché, nous le faifons menteur, & fa parole n'eft point en nous.

Retour au sommaire

 

1 Jean 2

MES petits enfans, je vous efcris ces chofes, afin que vous ne pechiez point : que fi quelqu'un a peché, nous avons un Advocat envers le Pere, affavoir Jefus Chrift le Jufte.

2 Car c'eft lui qui eft la propitiation pour nos pechez, & non feulement pour les noftres : mais auffi pour ceux de tout le monde.

3 Et par cela nous fçavons que nous l'avons connu, fi nous gardons fes commandemens.

4 Celui qui dit, Je l'ai connu, & ne garde point fes commandemens, il eft menteur, & il n'y a point de verité en lui.

5 Mais celui qui garde fa parole, l'amour de Dieu eft vrayement accompli en lui : & par cela nous fçavons que nous fommes en lui.

6 Celui qui dit qu'il demeure en lui doit auffi cheminer comme lui a cheminé.

7 Freres, je ne vous efcris point un commandement nouveau, mais le commandement ancien que vous avez eu dés le commencement : l'ancien commandement c'eft la Parole que vous avez entenduë dés le commencement.

8 Derechef, je vous efcris un commandement nouveau, ce qui eft veritable en lui & en vous : parce que les tenebres font paffées, & la vraye lumiere luit déja.

9 Celui qui dit qu'il eft en lumiere, & hait fon frere, il eft en tenebres jufques à cette heure.

I0 Celui qui aime fon frere, demeure en lumiere, & il n'y a point d'achoppement en lui.

II Mais celui qui hait fon frere, il eft en tenebres, & chemine en tenebres, & ne fçait où il va : car les tenebres lui ont aveuglé les yeux.

I2 Petits enfans, je vous efcris, parce que vos pechez vous font pardonnez par fon Nom.

I3 Peres, je vous efcris, parce que vous avez connu celui qui eft dés le commencement. Jeunes gens, je vous efcris, parce que vous avez furmonté le malin.

I4 Jeunes enfans, je vous efcris, parce que vous avez connu le Pere. Peres, je vous ai efcrit, parce que vous avez connu celui qui eft dés le commencement. Jeunes gens, je vous ai efcrit, parce que vous eftes forts, & que la parole de Dieu demeure en vous, & que vous avez furmonté le malin.

I5 N'aimez point le monde ni les chofes qui font au monde : fi quelqu'un aime le monde, l'amour du Pere n'eft point en lui.

I6 Car tout ce qui eft au monde, (affavoir la convoitife de la chair, & la convoitife des yeux, & l'outrecuidance de la vie,) n'eft point du Pere, mais eft du monde.

I7 Et le monde paffe, & fa convoitife : mais celui qui fait la volonté de Dieu, demeure eternellement.

I8 Jeunes enfans, le dernier temps eft ; & comme vous avez entendu que l'Antechrift viendra, dés maintenant mefmes il y a plufieurs Antechrifts, dont nous connoiffons que c'eft le dernier temps.

I9 Ils font fortis d'entre nous : mais ils n'eftoyent point d'entre nous : car s'ils euffent efté d"entre nous, ils fuffent demeurez avec nous : mais c'eft afin qu'il fuft manifefté que tous ne font point d'entre nous.

20 Mais vous avez l'onction de par le Sainct, & connoiffez toutes chofes.

2I Je ne vous ai pas efcrit comme fi vous ne connoiffiez point la verité, mais parce que vous la connoiffez, & qu'aucune menterie n'eft de verité.

22 Qui eft-ce qui eft menteur, finon celui qui nie que Jefus eft le Chrift ? Celui-là eft l'Antechrift qui nie le Pere & le Fils.

23 Quiconque nie le Fils, n'a non plus le Pere : quiconque confeffe le Fils, a auffi le Pere.

24 Que cela donc que vous avez entendu dés le commencement, foit permanent en vous : car fi ce que vous avez entendu dés le commencement eft permanent en vous, vous demeurerez auffi au Fils & au Pere.

25 Et c'eft ici le promeffe, laquelle il vous a annoncée, affavoir la vie eternelle.

26 Je vous ai efcrit ces chofes, touchant ceux qui vous feduifent.

27 Mais l'onction que vous avez receuë de lui, demeure en vous : & vous n'avez pas befoin qu'on vous enfeigne : mais comme la mefme onction vous enfeigne toutes chofes, & eft veritable, & n'eft point menterie, & comme elle vous a enfeignez, vous demeurerez en lui.

28 Maintenant donc, mes petits enfans, demeurez en

lui : afin que quand il apparoiftra, nous ayons affeurance, & que nous ne foyons point confus de fa prefence, à fa venuë.

29 Si vous fçavez qu'il eft jufte, fçachez que quiconque fait juftice, eft né de lui.

 

Retour au sommaire

 

1 Jean 3

VOYEZ quelle charité le Pere nous a donnée que nous foyons nommez enfans de

Dieu : pour ce le monde ne nous connoift point, dautant qu'il ne l'a point connu.

2 Bien-aimez, nous fommes maintenant enfans de Dieu, mais ce que nous ferons, n'eft point encore apparu : or nous fçavons qu'apres qu'il fera apparu, nous ferons femblable à lui : car nous le verrons ainfi qu'il eft.

3 Et quiconque a cette efperance en lui, fe purifie comme auffi lui eft pur.

4 Quiconque fait peché, fait auffi contre la Loi : & le peché eft ce qui eft contre la Loi.

5 Or vous fçavez qu'il eft apparu, afin qu'il oftaft nos pechez : & il n'y a point de peché en lui.

6 Quiconque demeure en lui, ne peche point : quiconque peche, ne l'a point veu, ni ne l'a point connu.

7 Mes petits enfans, que nul ne vous feduife : celui qui fait juftice, eft jufte, comme lui eft jufte.

8 Celui qui fait peché, il eft du diable : car le diable peche dés le commencement. Or le Fils de Dieu eft apparu, afin qu'il defift les œuvres du diable.

9 Quiconque eft né de Dieu, ne fait point de peché ; car la femence d'icelui demeure en lui : & il ne peut pecher, parce qu'il eft né de Dieu.

I0 Par ceci les enfans de Dieu & les enfans du diable font manifeftez : quiconque ne fait point juftice, & qui n'aime point fon frere, n'eft point de Dieu.

II Car c'eft ici ce que vous avez oüi annoncer dés le commencement, affavoir, Que nous nous aimions l'un l'autre.

I2 Non point comme Caïn qui eftoit du malin, & tua fon frere. Et pour quelle caufe le tua-t'il ? Parce que fes œuvres eftoyent mauvaifes, & celles de fon frere eftoyent juftes.

I3 Mes freres, ne vous eftonnez point fi le monde vous hait.

I4 En ce que nous aimons les freres, nous fçavons que nous fommes tranfportez de la mort à la vie : celui qui n'aime point fon frere, il demeure en la mort.

I5 Quiconque hait fon frere eft meurtrier : & vous fçavez que nul meurtrier n'a la vie eternelle demeurante en foi.

I6 A ceci nous avons connu la charité, c'eft qu'il a mis fa vie pour nous : nous devons donc auffi mettre nos vies pour nos freres.

I7 Or celui qui aura des biens de ce monde, & verra fon frere avoir neceffité, & lui fermera fes entrailles, comment eft-ce que la charité de Dieu demeure en lui ?

I8 Mes petits enfans, n'aimons point de parole, ni de la langue ; mais d'œuvre & de verité.

I9 Car à ceci nous connoiffons que nous fommes de verité, & nous affeurons nos cœurs devant lui.

20 Que fi noftre cœur nous condamne, Dieu certes eft plus grand que noftre cœur, & connoift toutes chofes.

2I Bien-aimez, fi noftre cœur ne nous condamne point, nous avons affeurance envers Dieu.

22 Et quoi que nous demandions, nous le recevons de lui : car nous gardons fes commandemens, & faifons les chofes qui lui font agreables.

23 Et c'eft ici fon commandement, Que nous croïyons au Nom de fon Fils Jefus Chrift, & que nous nous aimions l'un l'autre, comme il nous en a donné le commandement.

24 Et celui qui garde fes commandemens demeure en lui, & lui en icelui : & par ceci nous connoiffons qu'il demeure en nous, affavoir par l'Efprit qu'il nous a donné

 

Retour au sommaire

 

1 Jean 4

BIEN-aimez, ne croyez point à tout efprit, mais efprouvez les efprits s'ils font de Dieu : car plufieurs faux prophetes font venus au monde.

2 Connoiffez par ceci l'Efprit de Dieu. Tout efprit qui confeffe que Jefus Chrift eft venu en chair, eft de Dieu.

3 Et tout efprit qui ne confeffe point que Jefus Chrift eft venu en chair, n'eft point de Dieu : & tel eft l'efprit de l'Antechrift ; duquel vous avez oüi parler qu'il viendra, & eft déja maintenant au monde.

4 mes petits enfans, vous eftes de Dieu, & les avez furmontez : car celui qui eft en vous eft plus grand que celui qui eft au monde.

5 Ils font du monde, c'eft pourquoi ils parlent du monde, & le monde les efcoute.

6 Nous fommes de Dieu : celui qui connoit Dieu, nous efcoute, celui qui n'eft point de Dieu, ne nous efcoute point : nous connoiffons à ceci l'Efprit de verité & l'efprit d'erreur.

7 Bien-aimez, aimons nous l'un

l'autre : car la charité eft de Dieu, & quiconque aime, eft né de Dieu, & connoit Dieu.

8 Celui qui n'aime point, n'a point connu Dieu : car Dieu eft charité.

9 En cela la charité de Dieu envers nous eft manifeftée, que Dieu a envoyé fon Fils unique au monde, afin que nous vivions par lui.

I0 En ceci eft la charité, non point que nous ayons aimé Dieu, mais parce que lui nous a aimez, & a envoyé fon Fils pour eftre la propitiation pour nos pechez.

II Bien-aimez, fi Dieu nous a ainfi aimez, nous nous devons auffi aimer l'un l'autre.

I2 Nul ne vid jamais Dieu : fi nous nous aimons l'un l'autre, Dieu demeure en nous, & fa charité eft accomplie en nous.

I3 Par ceci nous connoiffons que nous demeurons en lui, & lui en nous, parce qu'il nous a donné de fon Efprit.

I4 Et nous l'avons veu, & témoignons que le Pere a envoyé le Fils pour eftre le Sauveur du monde.

I5 Quiconque confeffera que Jefus eft le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, & lui en Dieu.

I6 Et nous avons connu & creu la charité que Dieu a envers nous. Dieu eft charité : & celui qui demeure en charité, demeure en Dieu, & Dieu en lui.

I7 En ceci la charité envers nous eft accomplie, (afin que pour le jour du jugement nous ayons affeurance) que tel qu'il eft tels fommes-nous en ce monde.

I8 Il n'y a point de peur en la charité, mais la parfaite charité chaffe dehors la peur : car la peur apporte de la peine, & celui qui a peur n'eft point accompli en charité.

I9 Nous l'aimons, dautant que lui nous a aimez le premier.

20 Si quelqu'un dit, J'aime Dieu, & il hait fon frere, il eft menteur. Car celui qui n'aime point fon frere lequel il voit, comment peut-il aimer Dieu lequel il ne voit point ?

2I Et nous avons ce commandement de par lui, que celui qui aime Dieu, aime auffi fon frere.

 

Retour au sommaire

 

1 Jean 5

QUICONQUE croit que Jefus eft le Chrift, il eft né de Dieu : & quiconque aime celui qui l'a engendré, aime auffi celui qui eft né de lui.

2 Par ceci nous connoiffons que nous aimons les enfans de Dieu, quand nous aimons Dieu, & gardons fes commandemens.

3 Car c'eft ici l'amour de Dieu, que nous gardions fes commandemens : & fes commandemens ne font point griefs.

4 Car tout ce qui eft né de Dieu, furmonte le

monde : & c'eft ici la victoire qui a furmonté le monde, affavoir noftre foi.

5 Qui eft celui qui furmonte le monde, finon celui qui croit que Jefus eft le Fils de Dieu ?

6 C'eft celui qui eft venu par eau & par fang, affavoir Jefus Chrift ; non feulement par eau, mais par eau & par fang : & c'eft l'Efprit qui témoigne, que l'Efprit eft la verité

7 Car il y en a trois qui rendent témoignage au ciel, le Pere, la Parole, & le Saint Efprit : & ces trois-là font un.

8 Il y a auffi trois qui rendent témoignage en la terre, affavoir l'Efprit, l'eau & le fang : & ces trois-là fe rapportent à un.

9 Si nous recevons le témoignage des hommes, le témoignage de Dieu eft plus grand : car c'eft là le témoignage de Dieu, lequel il a témoigné de fon Fils.

I0 Celui qui croit au Fils de Dieu, il a le témoignage de Dieu en foi-mefme : celui qui ne croit point à Dieu, il l'a fait menteur : car il n'a point creu au témoignage que Dieu à témoigné de fon propre Fils.

II Et c'eft ici le témoignage, affavoir que Dieu nous a donné la vie eternelle : & que cette vie eft en fon Fils.

I2 Celui qui a le Fils, a la vie : celui qui n'a point le Fils de Dieu, n'a point la vie.

I3 Je vous ai efcrit ces chofes ; à vous qui croyez au Nom du Fils de Dieu, afin que vous fçachiez que vous avez la vie eternelle, & afin que vous croiyez au Nom du Fils de Dieu.

I4 Et c'eft ici l'affeurance que nous avons envers lui, que fi nous demandons quelque chofe felon fa volonté, il nous exauce.

I5 Et fi nous fçavons qu'il nous exauce, quoi que nous demandions, nous fçavons que nous obtenons les requeftes lefquelles nous lui avons demandées.

I6 Si quelqu'un voit fon frere pecher du peché qui n'eft point à mort, il demandera à Dieu , & il lui donnera la vie : voire à ceux qui ne pechent point à mort : Il y a un peché à

mort : je ne dis point que tu pries pour ce peché-là.

I7 Toute iniquité eft peché : mais il y a quelque peché qui n'eft point à mort.

I8 Nous fçavons que quiconque eft né de Dieu, ne peche point : mais celui qui eft engendré de Dieu fe conferve foi-mefme, & le malin ne le touche point.

I9 Nous fçavons que nous fommes de Dieu, & tout le monde gift en mauvaiftié.

20 Mais nous fçavons que le Fils de Dieu eft venu, & nous a donné de l'entendement pour connoitre celui qui eft le veritable, affavoir en fon Fils Jefus Chrift : Il eft le vrai Dieu, & la vie eternelle.

2I Mes petits enfans, gardez-vous des idoles. Amen.

 

Fin de la premiere Epître de S. Jean

 

Retour au sommaire