Accès rapide au chapitre :
01 02 03 04 05 06

 

L'Epître de S. Paul, Apôtre,

aux Galates.



Galates 1

PAUL Apoftre (non point de par les hommes, mais de par Jefus Chrift, & de par Dieu le Pere, qui l'a reffufcité des morts.)

2 Et tous les freres qui font avec moi, aux Eglifes de Galatie :

3 Grace vous foit & paix de par Dieu le Pere, & de par noftre Seigneur Jefus Chrift :

4 Qui s'eft donné foi-mefme pour nos pechez, afin que felon la volonté de Dieu noftre Pere il nous retiraft du prefent fiecle mauvais.

5 Auquel foit gloire aux fiecles des fiecles. Amen.

6 Je m'eftonne qu'en delaiffant Chrift qui vous avoit appellez par grace, vous eftes fubitement tranfportez à un autre Evangile :

7 Qui n'eft pas un autre Evangile : mais il y en a qui vous troublent & qui veulent renverfer l'Evangile de Chrift.

8 Or quand bien nous-mefmes, ou un Ange du ciel, vous evangelizeroit outre ce que nous vous avons evangelizé, qu'il foit execration.

9 Ainfi que nous avons déja dit, maintenant auffi je le dis derechef, Si quelqu'un vous evangelize outre ce que vous avez receu, qu'il foit execration.

I0 Car maintenant prefchai-je les hommes, ou Dieu ? Ou cherchai-je à complaire aux hommes ? Car fi je complaifois encore aux hommes, je ne ferois point ferviteur de Chrift.

II Or, freres, je vous declare que l'Evangile qui a efté annoncé par moi, n'eft point felon l'homme.

I2 Car je ne l'ai ni receu ni apris d'aucun homme, mais par la revelation de Jefus Chrift.

I3 Car vous avez entendu quelle a efté autrefois ma converfation au Judaïfme : comment je perfecutois l'Eglife de Dieu à outrance, & la degaftois.

I4 Et avançois au Judaïfme plus que plufieurs de mes pareils en nation : eftant le plus ardent zelateur des traditions de mes peres.

I5 Mais quand ç'a efté le bon-plaifir de Dieu, (qui m'avoit mis à part dés le ventre de ma mere, & qui m'a appellé par fa grace.)

I6 De reveler fon Fils en moi, afin que je l'evangelizaffe entre les Gentils, je ne pris point confeil incontinent de la chair & du fang :

I7 Et ne revins point à Jerufalem vers ceux qui avoyent efté Apoftres devant moi : mais je m'en allai en Arabie, & derechef à Damas.

I8 Depuis trois ans apres, je revins à Jerufalem pour vifiter Pierre : & demeurai chez lui quinze jours.

I9 Et ne vis nul autre des Apoftres, finon Jaques frere du Seigneur.

20 Or des chofes que je vous efcris, voici je vous dis devant Dieu, que je ne mens point.

2I Depuis je vins és contrées de Syrie & de Cilicie.

22 Or j'eftois inconnu de face aux Eglifes de Judée, qui eftoyent en Chrift.

23 Mais ils avoyent feulement ouï dire, Celui qui autrefois nous perfecutoit, annonce maintenant la foi, laquelle autrefois il deftruifoit.

24 Dont ils glorifioyent Dieu en moi.

 

Retour au sommaire

 

Galates 2

DU depuis, quatorze ans pares, je montai derechef à Jerufalem avec Barnabas, & pris auffi avec moi Tite.

2 Or j'y montai par revelation, & conferai avec eux touchant l'Evangile que je prefche entre les Gentils, mefmes en particulier avec ceux qui font en eftime : afin qu'en quelque forte que ce foit je ne couruffe ou n'euffe couru en vain.

3 Mais auffi Tite mefme qui eftoit avec moi, bien qu'il fuft Grec, ne fuft point contraint d'eftre circoncis.

4 Et cela à caufe des faux freres qui s'eftoyent fourrez en l'Eglife, lefquels eftoyent couvertement entrez pour efpier noftre liberté que nous avons en Jefus Chrift, afin de nous reduire en fervitude :

5 Aufquels nous n'avons cedé par fubmiffion quelconque, non pas mefme un moment : afin que la verité de l'Evangile fuft permanente en vous.

6 Et je n'ai chofe aucune differente de ceux qui femblent eftre quelque chofe, quels qu'ils ayent efté autrefois : car Dieu n'accepte point l'apparence exterieure de l'homme : car ceux qui font en eftime, ne m'ont rien apporté davantage.

7 Mais au contraire, quand ils ont veu que la predication de l'Evangile du Prepuce m'eftoit commife, comme celle de la Circoncifion, à Pierre :

8 (Car celui qui a operé avec efficace par Pierre en la charge d'Apoftre envers la Circoncifion, a auffi operé avec efficace par moi envers les Gentils.)

9 Et Jaques, Cephas, & Jean, (qui font eftimez eftre les colonnes) ayans connu la grace qui m'eftoit donnée, me baillerent à moi & à Barnabas la main d'affociation : afin que nous allafsions vers les Gentils, & eux vers ceux de la Circoncifion.

I0 Seulement que nous euffions fouvenance des pauvres : ce que je me fuis auffi eftudié de faire.

II Et quant Pierre fut venu à Antioche, je lui refiftai en face, parce qu'il eftoit à reprendre.

I2 Car devant que quelques-uns fuffent venus de la part de Jaques, il mangeoit avec les Gentils : mais quand ceux-là furent venus, il s'en retira, & fe fepara, craignant ceux qui eftoyent de la Circoncifion.

I3 Et les autres Juifs ufoyent auffi de diffimulation comme lui, tellement que Barnabas mefme fe laiffoit emporter à leur diffimulation.

I4 Mais quand je vis qu'ils ne cheminoyent point de droit pied felon la verité de l'Evangile, je dis à Pierre devant tous, Si toi qui es Juif, vis comme les Gentils, & non comme les Juifs, pourquoi contrains-tu les Gentils à judaïzer ?

I5 Nous qui fommes Juifs de nature, & non point pecheurs d'entre les Gentils :

I6 Sçachans que l'homme n'eft point juftifié par les œuvres de la Loi, mais feulement par la foi de Jefus Chrift ; nous auffi avons creu en Jefus Chrift, afin que nous fuffions juftifiez par la foi de Chrift, & non point par les œuvres de la Loi : parce que nulle chair ne fera juftifiée par les œuvres de la Loi.

I7 Or fi en cherchant d'eftre juftifiez par Chrift, nous fommes auffi trouvez pecheurs, Chrift eft-il pourtant miniftre de peché ? Ainfi n'advienne.

I8 Car fi je reédifie les chofes que j'ai deftruites, je me conftituë moi-mefme tranfgreffeur.

I9 Car par la Loi je fuis mort à la Loi : afin que je vive à Dieu.

20 Je fuis crucifié avec Chrift, & vis, non point maintenant moi, mais Chrift vit en moi : & ce que je vis maintenant en la chair, je vis en la foi du Fils de Dieu, qui m'a aimé, & qui s'eft donné foi-mefme pour moi.

2I Je n'aneantis point la grace de Dieu : car fi la juftice eft par la Loi, Chrift donc eft mort pour neant.

 

Retour au sommaire

 

Galates 3

O Galates infenfez ! Qui vous a enforcelez pour faire que vous n'obeïffiez point à la verité, aufquels Jefus Chrift a efté ci-devant pourtrait devant les yeux, & crucifié entre-vous ?

2 Je voudrois feulement entendre ceci de vous, Avez-vous receu l'Efprit par les œuvres de la Loi, ou par la predication de la foi ?

3 Eftes-vous fi infenfez, qu'en ayant commencé par l'Efprit, maintenant vous acheviez par la chair ?

4 Avez-vous tant fouffert en vain ? Voire fi c'eft mefmes en vain.

5 Celui donc qui vous fournit l'Efprit, & qui produit les vertus en vous, le fait-il par les œuvres de la Loi, ou par la predication de la foi ?

6 Ainfi qu'Abraham a creu à Dieu, & il lui a efté alloüé à juftice.

7 Sçachez donc que ceux qui font de la foi, font enfans d'Abraham.

8 Dont l'Ecriture prevoyant que Dieu juftifie les Gentils par la foi, a devant evangelizé à Abraham, difant, Toutes les nations feront benites en toi.

9 C'eft pourquoi ceux qui font de la foi, font benits avec le fidele Abraham.

I0 Car tous ceux qui font des œuvres de la Loi, font fous la malediction : car il eft efcrit, Maudit est quiconque n'eft permanent en toutes les chofes qui font efcrites au livre de la Loi pour les faire.

II Or que par la Loi nul ne foit juftifié envers Dieu, il appert dautant que le jufte vivra de foi.

I2 Or la Loi n'eft point de la foi : mais l'homme qui aura fait ces chofes, vivra par elles.

I3 Chrift nous a rachetez de la malediction de la Loi, quand il a efté fait malediction pour nous : (car il eft efcrit, Maudit est quiconque pend au bois.)

I4 Afin que la benediction d'Abraham advint aux Gentils par Jefus Chrift ? A ce que nous recevions la promeffe de l'Efprit par la foi.

I5 Freres, je parle à la façon des hommes. Bien qu'une alliance foit d'un homme, fi elle eft confirmée, nul ne la caffe, ou y adjoufte.

I6 Or les promeffes ont efté dites à Abraham, & à fa femence. Il ne dit point, Et aux femences, comme parlant de plufieurs : mais comme d'une. Et à ta femence, qui eft Chrift.

I7 Voila donc ce que je dis, quant à l'alliance qui auparavant à efté confirmé de Dieu en Chrift, que la Loi qui eft venuë quatre cens & trente ans apres, ne la peut enfreindre, pour abolir la promeffe.

I8 Car fi l'heritage est de la Loi, il n'eft plus par la promeffe. Or Dieu l'a donné à Abraham par la promeffe.

I9 A quoi donc fert la Loi ? Elle a efté adjouftée à caufe des tranfgreffions, jufques à ce que la femence vinft, au regard de laquelle la promeffe avoit efté faite : & a efté ordonnée par les Anges par la main d'un Moyenneur :

20 Or le Moyenneur n'eft point d'un feul : mais Dieu eft un feul

2I La Loi donc a-t'elle efté adjouftée contre les promeffes de Dieu ? Ainfi n'advienne : car fi la Loi euft efté donnée pour pouvoir vivifier, vrayement la juftice feroit de la Loi.

22 Mais l'Efcriture a tout enclos fous le peché, afin que la promeffe par la foi de Jefus Chrift fuft donnée aux croyans.

23 Or devant que la foi vinft, nous eftions gardez fous la Loi, eftans enclos fous l'attente de la foi qui devoit eftre revelée.

24 La Loi donc a efté noftre pedagogue pour nous amener à Chrift, afin que nous foyons juftifiez par le foi.

25 Mais la foi eftant venuë, nous ne fommes plus fous le pedagogue.

26 Car vous eftes tous enfans de Dieu par la foi en Jefus Chrift.

27 Car vous tous, qui avez efté baptizez en Chrift, avez efté reveftus de Chrift.

28 Là où il n'y ni Juif ni Grec : là où il n'y a ni ferf ni franc : là où il n'y a ni mafle ni femelle : car vous eftes tous un en Jefus Chrift.

29 Que fi vous eftes de Chrift, vous eftes donc la femence d'Abraham, & heritiers felon la promeffe.

 

Retour au sommaire

 

Galates 4

OR je dis que durant tout le temps que l'heritier eft enfant, il n'eft different en rien du ferf, bien qu'il foit feigneur de tout.

2 Mais il eft fous des tuteurs & des curateurs, jufques au temps determiné par le pere.

3 Nous auffi pareillement, lors que nous eftions enfans, nous eftions affervis fous les rudimens du monde.

4 Mais quand l'accompliffement du temps eft venu, Dieu a envoyé fon Fils, fait de femme, & fait fujet à la Loi :

5 Afin qu'il rachetaft ceux qui estoyent fous la Loi : afin que nous receuffions l'adoption des enfans.

6 Et parce que vous eftes enfans, Dieu a envoyé l'Efprit de fon Fils en vos cœurs, criant, Abba, Pere.

7 Maintenant donc tu n'es plus ferf, mais fils : que fi tu es fils, tu es auffi heritier de Dieu par Chrift.

8 Mais lors que vous ne connoiffiez point Dieu, vous ferviez ceux qui de nature ne font dieux.

9 Or maintenant, puis que vous avez connu Dieu, ou pluftoft que vous avez efté connus de Dieu, comment retournez-vous derechef aux rudimens foibles & pauvres, aufquels vous voulez derechef fervir comme auparavant.

I0 Vous obfervez les jours, & les mois, & les temps, & les années.

II Je crains de vous que d'adventure je n'aye travaillé en vain envers vous.

I2 Soyez comme moi : car je fuis auffi comme vous : je vous en prie, freres : vous ne m'avez fait aucun tort.

I3 Et vous fçavez comme par ci-devant avec infirmité de la chair, je vous ai evangelizé.

I4 Et vous n'avez point mefprifé ni rejetté mon efpreuve, qui eftoit en ma chair : mais vous m'avez receu comme un Ange de Dieu, voire comme Jefus Chrift mefme.

I5 Quel eftoit donc le tefmoignage de voftre beatitude ? Car je vous rends témoignage, que s'il euft efté poffible, vous euffiez arraché vos yeux & me les euffiez donnez.

I6 Suis-je donc devenu voftre ennemi, en vous difant la verité ?

I7 Ils font jaloux de vous, mais non pas de bonne forte : au contraire ils vous veulent exclurre, afin que vous foyez jaloux d'eux.

I8 Mais il eft bon d'eftre toûjours jaloux en bien, & non feulement quand je fuis prefent avec vous.

I9 Mes petits enfans, pour lefquels enfanter je travaille derechef, jufques à ce que Chrift foit formé en vous.

20 Je voudrois maintenant eftre avec vous, & changer ma parole : car je fuis en perplexité quant à vous.

2I Dites-moi vous qui voulez eftre fous la Loi, n'oyez-vous point la Loi ?

22 Car il eft efcrit qu'Abraham a eu deux fils, l'un de la fervante, & l'autre de la franche.

23 Mais celui qui eftoit de la fervante, nafquit felon la chair, & celui qui eftoit de la franche, par la promeffe.

24 Lefquelles chofes doivent eftre entendues par allegorie : car ce font les deux alliances l'une au mont de Sina, engendrant à fervitude, qui eft Agar :

25 Car ce nom d'Agar veut dire Sina, qui eft une montagne en Arabie, & correfpondante à la Jerufalem de maintenant, laquelle fert avec fes enfans.

26 Mais la Jerufalem d'en haut eft franche, laquelle eft la mere de nous tous.

27 Car il eft écrit, Réjoüi toi, fterile, qui n'enfantois point : efforce toi & t'efcrie, toi qui n'eftois point en travail d'enfant : car il y a beaucoup plus d'enfans de la delaiffée que de celle qui avoit un mari.

28 Or quant à nous, mes freres, nous fommes enfans de la promeffe, ainfi qu'Ifaac.

29 Mais comme alors celui qui eftoit né felon la chair, perfecutoit celui qui estoit né felon l'Efprit, pareillement auffi maintenant.

30 Mais que dit l'Ecriture ? Jette hors la fervante & fon fils : car le fils de la fervante ne fera point heritier avec le fils de la franche.

3I Or, freres, nous fommes point enfans de la fervante, mais de la franche.

 

Retour au sommaire

 

Galates 5

TENEZ-vous donc fermes en la liberté de laquelle Chrift nous a affranchis, & ne foyez point derechef retenus du joug de fervitude.

2 Voici, moi Paul vous dis, que fi vous eftes circoncis, Chrift ne vous profitera de rien.

3 Et derechef je protefte à tout homme qui fe circoncit, qu'il eft obligé d'accomplir toute la Loi.

4 Chrift eft aneanti à l'efgard de vous tous qui voulez eftre juftifiez par la Loi, & vous eftes décheus de la grace.

5 Car par la foi en Efprit nous attendons l'efperance de juftice.

6 Car en Jefus Chrift, ni circoncifion, ni prepuce n'a aucune vertu, mais la foi ouvrante par la charité.

7 Vous couriez bien, qui vous a donné de l'empefchement pour faire, que vous n'obeïffiez point à la verité ?

8 Cette perfuafion ne vient point de celui qui vous appelle.

9 Un peu de levain fait lever toute la pafte.

I0 Je m'affeure de vous au Seigneur, que vous n'aurez point d'autre fentiment : mais celui qui vous trouble en portera la condamnation, quiconque foit-il.

II Et quant à moi, freres, fi je prefche encore la circoncifion, pourquoi fouffré-je encore perfecution ? Le fcandale de la croix eft donc aboli.

I2 A la mienne volonté que ceux qui vous mettent en trouble fuffent retranchez.

I3 Car, freres, vous avez efté appellez à la liberté : feulement ne prenez point une telle liberté pour une occafion de vivre felon la chair : mais fervez l'un à l'autre par charité.

I4 Car toute la Loi eft accomplie en une feul parole, affavoir en celle-ci, Tu aimeras ton prochain comme toi-mefme.

I5 Que fi vous vous entremordez & entrerongez, gardez que vous ne foyez confumez l'un par l'autre.

I6 Or je vous dis, cheminez felon l'Efprit : & vous n'accomplirez point les convoitifes de la chair.

I7 Car la chair convoite contre l'Efprit, & l'Efprit contre la chair : & ces chofes-là font oppofées l'une à l'autre : tellement que vous ne faites point les chofes que vous voudriez.

I8 Que fi vous eftes conduits par l'Efprit, vous n'eftes point fous la Loi.

I9 Car les œuvres de la chair font manifeftes, lefquelles font adultere, paillardife, fouilleure, infolence,

20 Idolatrie, empoifonnement, inimitiez, querelles, dépits, coleres, contentions, divifions, herefies,

2I Envies, meurtres, yvrogneries, gourmandifes, & chofes femblables à celle-là : defquelles je vous predis, comme auffi j'ai predit, que ceux qui commettent de telles chofes n'heriteront point le royaume de Dieu.

22 Mais le fruict de l'Efprit eft charité, joye, paix, efprit patient, benignité, bonté, loyauté, douceur, temperance.

23 La Loi ne s'adreffe point contre de telles chofes.

24 Or ceux qui font de Chrift, ont crucifié la chair avec les affections & les convoitifes d'icelle.

25 Si nous vivons par l'Efprit, cheminons auffi en Efprit :

26 Ne foyons point convoiteux de vaine gloire, nous provoquans l'un l'autre, nous portans de l'envie l'un à l'autre.

 

Retour au sommaire

 

Galates 6

FRERES, encore qu'un homme eft furpris en quelque faute, vous qui eftes fpirituels, redreffez un tel homme avec un efprit de douceur, te confiderant toi-mefme que tu ne fois auffi tenté.

2 Portez les charges les uns des autres, & ainfi accompliffez la Loi de Chrift.

3 Car fi quelqu'un penfe eftre quelque chofe, encore qu'il ne foit rien, il fe deçoit foi-mefme par fa fantaifie.

4 Mais chacun efprouve fon œuvre : & alors il aura dequoi fe glorifier en foi-mefme feulement, & non point en autrui.

5 Car chacun portera fon propre fardeau.

6 Que celui qui eft enfeigné en la Parole faffe participant de tous fes biens celui qui l'enfeigne.

7 Ne vous abufez point. Dieu ne peut eftre mocqué : car ce que l'homme aura femé, il le moiffonnera auffi.

8 Car celui qui feme à fa chair, il moiffonnera auffi de la chair, la corruption : mais celui qui feme à l'Efprit, il moiffonnera, de l'efprit la vie eternelle.

9 Or ne nous laffons point en bien faifant : car nous moiffonnerons en la propre faifon, fi nous ne devenons lafches.

I0 C'eft pourquoi pendant que nous avons le temps, faifons du bien à tous : mais principalement aux domeftiques de la foi.

II Vous voyez quelles grandes lettres je vous ai efcrites de ma propre main.

I2 Tous ceux qui cherchent une belle apparence en la chair, font ceux qui vous contraignent d'eftre circoncis : afin feulement qu'ils n'endurent point de perfecution pour la croix de Chrift.

I3 Car ceux-là mefmes qui font circoncis ne gardent point la Loi : mais ils veulent que vous foyez circoncis, afin qu'ils fe glorifient en voftre chair.

I4 Mais pour moi, je ne m'advienne que je me glorifie, finon en la croix de noftre Seigneur Jefus Chrift, par laquelle le monde m'eft crucifié, & moi au monde.

I5 Car en Jefus Chrift, ni circoncifion, ni prepuce n'a aucune vertu, mais la nouvelle creature.

I6 Et tous ceux qui marcheront felon cette regle, paix & mifericorde foit fur eux, & fur l'Ifraël de Dieu.

I7 Au refte que nul ne me donne de la facherie : car je porte en mon corps le fleftriffures du Seigneur Jefus.

I8 Freres, la grace de noftre Seigneur Jefus Chrift foit avec voftre efprit. Amen.

 

Fin de l'Epître de S. Paul aux Galates.

 

Retour au sommaire